LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON

Association agréée d'étude et de protection de la nature

15 novembre 2017
de anca-association
0 Commentaires

Restitution des études menées sur la population de Crapauds calamites et sur les Hirondelles de rivage

Nous avons le plaisir de vous convier à la restitution des études menées sur la population de Crapauds calamites et sur les Hirondelles de rivage.
Rendez-vous le samedi 16 décembre à 14h30 au local (44 avenue des Fauvettes, Neuilly-Plaisance).

L’ANCA étudie depuis 2014 la population de Crapauds calamites du Fort de Noisy (Romainville / Noisy-le-Sec). Le but de ce suivi est d’estimer la taille de la population (par la méthode de Capture-Marquage photographique-Recapture), de vérifier le bon état de santé des crapauds et de préciser leur répartition au sein du biotope élargi. Nous vous présenterons les résultats obtenus depuis 2014.
En 2017, l’ANCA a débuté un suivi de la nidification de la colonie d’Hirondelles de rivage du Parc de la Bergère (Bobigny). Les premiers résultats seront présentés.

Vous avez été nombreux à participer bénévolement à ces études et nous vous en remercions ! Nous espérons être aussi nombreux l’année prochaine.

Cette conférence se terminera par un pot de l’amitié. N’hésitez pas à apporter quelque chose à partager.

Nous serons au local à partir de 14H pour la mise en place de la salle. Coup de main bienvenu !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

14 novembre 2017
de anca-association
0 Commentaires

Étude d’impact et projet de dossier de réalisation de la ZAC Maison Blanche

L’étude d’impact et projet de dossier de réalisation de la ZAC Maison Blanche ont fait l’objet d’une mise à disposition du public du vendredi 13 octobre 2017 au lundi 13 novembre 2017 en mairie et sur le site internet de la ville de Neuilly-sur-Marne.

L’ANCA a déposé un avis de cinq pages en mairie :

25 octobre 2017
de anca-association
2 commentaires

Mares et biodiversité

Les mares et les bassins, devraient être d’extraordinaires milieux de vie.  Souvent, les dysfonctionnements observés proviennent de petites erreurs de gestion.

Les mares naturelles  se forment sur un substrat imperméable, une couche d’argile  qui conserve l’eau de manière plus ou moins pérenne.

Lorsqu’elles ne sont pas naturelles, le support de la mare (bâche EPDM, béton, ou  coque plastique)  doit impérativement  être recouvert d’une couche d’argile (15-20 cm minimum), dans laquelle les plantes aquatiques filtrantes et oxygénantes peuvent s’enraciner. Avec ces plantes,  la  pompe n’est pas nécessaire, et le nettoyage de la mare non plus.

Il faut installer des espèces végétales locales (cornifle, joncs, carex, menthe, phragmites, etc), selon les dimensions de la mare. Il faut proscrire absolument les espèces exotiques envahissantes. L’ANCA peut fournir des végétaux, obtenus lors de chantiers de réhabilitation de mares locales.

La vidange, pire la javellisation (!) d’une mare a des conséquences catastrophiques sur la biodiversité.

Tout au fond,  cachées dans la vase, des milliers de larves (amphibiens, libellules, autres insectes aquatiques)  grandissent à l’abri des regards durant des mois, voire des années. La vase est une matrice, un milieu de vie nécessaire aux cycles alimentaires des habitants de la mare.

La mare sera colonisée rapidement si elle se trouve en réseau avec d’autres mares.  Les amphibiens et les libellules viennent d’eux-mêmes. Rappelons que le transport des amphibiens et de leurs larves, espèces protégées, est strictement interdit par la loi.

La présence des poissons dans la mare n’est pas favorable au développement de la biodiversité. Ils mangent les pontes des amphibiens et aussi les plantes, et ils produisent des déchets organiques qui altèrent la qualité de l’eau.

Et les moustiques ? Effectivement, ils viennent pondre dans la mare. Leurs prédateurs (libellules), très efficaces, en régulent le nombre.

L’ANCA peut vous conseiller sur l’entretien de votre mare,  ou sur votre projet de création ou de restauration, ou sur les végétaux à mettre en place.

N’hésitez pas à nous solliciter pour un projet de mare dans votre jardin, ou une réhabilitation.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

16 octobre 2017
de anca-association
0 Commentaires

Avis sur le PLU de Vaujours, enquête publique complémentaire

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de Vaujours a été arrêté une première fois au mai 2016. Ce PLU avait été retoqué par les autorités administratives, après que le commissaire enquêteur ait émis un avis défavorable, au motif que les orientations de la ville n’étaient pas claires et ne semblaient pas abouties. Lors de la séance du  28 mars 2017, le conseil communautaire Grand Paris Grand Est, qui détient la compétence pour les PLU, a décidé la poursuite de l’élaboration du Plan local d’urbanisme et l’organisation d’une enquête publique complémentaire.

Retrouvez notre avis complet sur le PLU de Vaujours dans le cadre de l’enquête publique complémentaire du 11 au 28 septembre 2017 :