LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON

Association agréée d'étude et de protection de la nature

Avis sur le Plan Local d’Urbanisme arrêté de Gagny

| 0 Commentaires

Le Plan  Local d’Urbanisme de Gagny a été arrêté au Conseil Territorial Grand Paris Grand Est le 16 décembre 2016. Le projet de PLU arrêté nous a été transmis par courrier recommandé en version papier et numérique le 29 décembre 2016.

Il s’agit du 2e arrêt du PLU de Gagny, ce qui est inhabituel… La version de 2015 avait reçu de nombreux avis défavorables. Le document étudié ici (2016) est donc une version « complétée » de celui de 2015.

Entre les deux arrêts de ce PLU, il n’y a eu aucun échange entre les services de Gagny et notre association. La nouvelle version n’a fait l’objet d’aucune discussion. Ce n’est pas de la concertation.

L’ANCA rappelle que le PLU doit être un document de planification permettant d’épargner des zones de nature en ville.
Or ce document propose une incohérence urbaine, avec une densification anarchique. Le zonage en confetti valide une urbanisation erratique qui ne permet pas la restauration des trames vertes identifiées au SRCE.
Ce PLU valide  simplement des opportunités foncières.
La version du projet de PLU 2016 n’est pas différente de celle de 2015 sur le fond. Elle est aussi mauvaise.
Elle se base sur un État Initial incomplet et par conséquent une évaluation Environnementale erronée. Les sites pressentis pour l’urbanisation ne peuvent donc pas être hiérarchisés sur leur valeur écologique.
On retrouve dans cette version  un étalement urbain anarchique aux dépens des zones naturelles d’anciennes carrières.
L’urbanisation et la densification des zones d’anciennes carrières, supports de biodiversité et de la trame verte, est inacceptable.
Toute densification de type pavillonnaire en petite couronne n’est pas acceptable, au regard des besoins en espaces de respiration des franciliens. La ville doit se construire sur la ville.
L’étude « Loi sur l’Eau » reste à faire. La présence avérée de zones humides et de mares à protéger n’apparait ni dans le document graphique ni dans le règlement.
Ce nouvel opus du PLU de Gagny, tant sur le fond que sur la forme, est une farce, qui a fait perdre du temps aux associations. Les Gabiniens ont droit à un environnement préservé.

L’ANCA s’opposera à la mise en œuvre de ce PLU en l’état.

L’ANCA émet un avis défavorable sur ce PLU destructeur de l’environnement.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.