LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON

Association agréée d'étude et de protection de la nature

Lutte contre le sainfoin d’Espagne au Sempin

| 0 Commentaires

Depuis deux ans, l’ANCA intervient contre l’envahissement des pelouses du Sempin par le sainfoin d’Espagne. Ce mois de mars, nous avons remporté la première manche, mais la bataille n’est pas terminée. Lutte contre le sainfoin d’Espagne continue…

La flore du site des anciennes carrières de Montfermeil a été conservée depuis plus de 20 ans grâce à une mesure compensatoire. La gestion du Sempin a été confiée à l’ANCA qui assure la fauche annuelle de la parcelle.

Malheureusement, parmi les espèces présentes sur le site figure le sainfoin d’Espagne (Galega officinalis). Cette plante à la belle floraison est une espèce invasive qui colonise les friches comme les prairies. Elle est toxique pour les animaux en période de floraison et de fructification : 100 g suffisent pour tuer un mouton, voire 40 g si la plante est séchée. C’est un vrai problème pour l’ANCA dont les moutons d’Ouessant auront vocation à séjourner au Sempin à certaines périodes de l’année. Les peuplements denses de sainfoin d’Espagne ont été repérés depuis plusieurs années, mais c’est à partir de 2014 que les zones les plus envahies n’ont plus été fauchées, pour être traitées manuellement, à l’aide de fourches-bêches, pour arracher les racines de la plante. C’est un combat à armes inégales, mais l’ANCA compense sa faiblesse numéraire par une astuce : arracher la plante en hiver quand le sol est imbibé d’eau.

Vue du Sempin envahi par le sainfoin d’Espagne, Eté 2015

Si au printemps 2015 la lutte semblait désespérée, au printemps 2016 l’espoir est de retour. Bien qu’il reste encore des centaines de plantes bien enracinées, leur densité a diminué.

Dès l’arrivée des beaux jours, des milliers de graines germeront et il nous faudra être présents pour en retirer le plus possible. Nous savons que la faculté germinative des semences du sainfoin d’Espagne est limitée à 7-8 ans et dès cet été, nous couperons systématiquement les fleurs, même si elles sont belles et très visitées par les insectes pollinisateurs. L’élimination progressive du sainfoin d’Espagne nous permettra de retrouver une plus grande richesse et diversité de végétaux sur le site.

[su_carousel source=”media: 1039,1038,1037,1036,1034,1035″ link=”image” target=”blank” mousewheel=”no” autoplay=”0″]

Laisser un commentaire

Champs Requis *.