LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON

Association agréée d'étude et de protection de la nature

Randonnée contée de la Voie Lamarque au Biotope des Alisiers

| 0 Commentaires

Départ de la Voie Lamarque

Malgré une météo dissuasive en matinée, vous avez été une bonne vingtaine à nous rejoindre le dimanche 25 septembre pour la randonnée contée organisée par l’ANCA. Au cours de cette balade de 3 km environ, nous avons rallié le Biotope des Alisiers situé au Sud-Est du Parc des Coteaux d’Avron en passant par la voie Lamarque, trame verte de Neuilly-Plaisance (cf photo 1) qui se prolonge jusqu’aux bords de Marne en passant près de la gare RER de la ville.

Deuxième tronçon de la Voie Lamarque

Photo 1 : Deuxième tronçon de la Voie Lamarque

L’occasion, dans un premier temps, de replonger dans l’histoire de cette voie qui avait, au 19e siècle, une toute autre vocation que l’actuelle (il s’agit aujourd’hui d’un sentier aménagé à fonction paysagère). A cette époque en effet, la voie accueillait un chemin de fer (dont il reste un vestige d’environ 2 mètres de long exposé sur les pelouses du parc) permettant le transport du gypse extrait de l’actuel Plateau d’Avron. Ce gypse était chargé dans des wagonnets tractés par des chevaux, une petite locomotive à vapeur, ou plus tard encore un tracteur. Arrivé à destination, ce gypse se trouvait soit traité sur place dans l’ancienne plâtrerie de La Maltournée (cf photo 2 d’époque), soit embarqué sur des péniches pour être traité dans des communes voisines, bien souvent comme plâtre.

Plâtrerie de la Maltournée, à Neuilly-Plaisance

Photo 2 : Plâtrerie de la Maltournée, à Neuilly-Plaisance

Arrivée en haut des Coteaux d’Avron

A l’issue de cette voie, les randonneurs ont rejoint le reste du groupe « balade contée » en haut du parc, à la porte des pelouses d’Avron. Après une brève présentation de l’association par Sylvie (présidente, cf photo 3), la parole était laissée aux conteurs venus ponctuer la balade au sein du parc de mythes et histoires en lien avec notre patrimoine naturel.

Sylvie (arrière-plan) présente l’ANCA au groupe de marcheurs.

Sylvie (arrière-plan) présente l’ANCA au groupe de marcheurs.

Des membres des collectifs le Bateau-Livre (Perreux-sur-Marne), On Conte pour Vous (Champs-sur-Marne) et Puck (Paris) nous ont ainsi fait voyager dans leur univers particulier, détaché du temps et de notre système de vérités. Pour les écouter, nous nous sommes arrêtés sur la pelouse centrale du parc, que baignaient les premiers rayons de soleil de la journée.

Découverte des ruches du Biotope des Alisiers

Nous avons ensuite rejoint Bernard Michaud (apiculteur au sein de l’ANCA, photo 4) après un arrêt à proximité du rucher de l’association, installé sur le Biotope des Alisiers. Celui-ci nous a transmis les rudiments de la gestion d’une ruche et fourni les principales informations permettant de comprendre le fonctionnement d’une colonie. Ses explications ont-elles-mêmes été ponctuées de démonstrations en direct (assistées par le plus jeune du groupe, qui maniait l’enfumoir utilisé pour tranquilliser les abeilles) et de légendes relatives à ces insectes dont la fonction pollinisatrice s’avère indispensable à la survie des espèces fructifères. A la suite de ces explications, nous avons pu déguster des billes de pollen décrochées du poil des abeilles lors de leur entrée dans la ruche… Expérience gustative pour le moins déroutante !

Bernard, en pleine démonstration.

Bernard, en pleine démonstration.

Enfin, notre dernière étape nous a amenés au niveau de l’aire de jeux du Parc, où nous nous sommes interrompus pour écouter les derniers contes, mettant Nasreddin Hodja à l’honneur… Dont les aventures ont clos cette randonnée contée qui nous a amenés à nous déconnecter de vaines réalités et à nous rapprocher encore un peu plus des richesses « que nous prodigue la Nature ».

Aymie Q.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Champs Requis *.