LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON

Association agréée d'étude et de protection de la nature

Stage sur le suivi d’une population de Crapaud calamite

L’ANCA a été missionné par la SOLIDEO, organisme en charge de la mise en oeuvre des JOP 2024 pour suivre les populations de Crapaud calamite présent sur le parc G. Valbon à La Courneuve et plus précisément sur le terrain des Essences (Seine-Saint-Denis).

Avec les travaux menés sur ce terrain depuis quelques années, une forte population de Crapaud est venue d’installer et se reproduire dans les mares creusées par les engins et dans les tas de terres présents sur le site. Pour la cession du terrain, actuellement propriété de l’Armée, au CD93, futur propriétaire et gestionnaire, et en amont de l’installation du stand de tir de l’armée sur le site, la population de Crapaud doit être déplacée.

Le stage consisterait à réaliser un recensement par capture-marquage photographique-relâcher (CMR) des calamites qui sont présents sur le terrain des Essences, au moment du déplacement et sur plusieurs séances, une fois le déplacement terminé. L’intérêt de la méthode de CMR est avant tout de fournir de meilleures estimations des effectifs, mais aussi d’avoir ainsi un indicateur de tendance d’évolution au cours du temps qui soit une référence. De plus, le suivi individuel permet d’avoir des indications sur les déplacements de l’espèce.

Il s’agirait ainsi de disposer d’une bonne connaissance de la population de Crapaud calamite sur le Parc G. Valbon et de pouvoir définir finement les modes de gestion des mares qui les accueillent à cours, moyen et long termes.

Le stage sera co-encadré par l’ANCA, association agréée d’étude et de protection de la nature, et URBAN-ECOSCOP, BET spécialisé en écologie urbaine. Plus d’infos ici.

Crapaud calamite

Profil recherché

  • Niveau d’études : Licence 3 / Master 1 ou 2. Formation en environnement / biologie / écologie.
  • Durée du stage : entre 5 et 6 mois à partir d’avril 2019. Rémunération selon tarif en vigueur.
  • Connaissance minimum des logiciels Office (Word, Excel, Powerpoint).
  • Maîtrise des Systèmes d’Information Géographique (de type ArcGis ou QGIS).
  • Capacité de synthèse, d’analyse, d’autonomie, de rigueur (notamment dans la collecte des données) et qualités rédactionnelles.
  • Connaissances naturalistes générales (faune et flore).
  • Connaissances scientifiques en écologie, connaissance technique de gestion des milieux naturels

Les commentaires sont fermés.