LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON

Association agréée d'étude et de protection de la nature

Espèces du mois : Papillons des souterrains.

Découpure couverte de gouttelettes de condensation © L. Claivaz

En janvier, l’ANCA réalise l’inventaire des gîtes à chiroptères, ces inventaires permettent de trouver des chiroptères mais également de nombreuses autres espèces profitant des milieux souterrains de différentes manières.
Comme les chiroptères, quelques espèces de papillons utilisent ces milieux bien particuliers pour passer l’hiver, ces de ceux-ci que nous parlerons aujourd’hui.

En Seine-Saint-Denis, les trois espèces les plus couramment observées appartiennent à la famille des Erebidae, une famille de papillons nocturnes de formes et de couleurs très variés.

La Découpure, un papillon dont le nom fait référence à la forme de l’extrémité de ses ailes semblant avoir été découpée avec des ciseaux. Il s’agit en fait d’un camouflage lui donnant l’apparence d’une feuille morte.

Le Toupet et l’Hypène des ponts, deux espèces du genre Hypena. Il s’agit de deux espèces jumelles avec des motifs et des colorations très variables, et des palpes allongés donnant l’impression qu’elles possèdent un long museau. On les distingue à la forme de la ligne médiane traversant leurs ailes supérieures dans le sens de la largeur. Chez le toupet, celle-ci est simplement ondulée, alors que chez l’Hypène des ponts, celle-ci est anguleuse et prend un aspect dentelé.

Toupet et Hypène des ponts © L. Claivaz
Comparaison entre la ligne médiane du Toupet (au dessus) et de l’Hypène des ponts (en dessous). © L. Claivaz.

On y trouve également des espèces d’autres familles telles que le Paon-du-jour, un papillon de jour de la famille des Nymphalidae, ou encore l’Ornéode du chèvrefeuille un papillon de la famille des Alucitidae, avec des curieuses ailes en forme d’éventail.

Paon-du-Jour et Ornéode du chèvrefeuille © L. Claivaz

Les commentaires sont fermés.